lundi 9 mai 2016

L'Europe se Fête ...




« La décadence d’une société commence
Quand l’homme se demande :
Que va-t-il arriver ? Au lieu de se demander :
Que puis-je faire ? »
Denis de Rougemont (écrivain suisse, 1906 – 1985)
Pour Franz, Christoph et son équipe, Markus, Martine, Nathalie, Simone ....


C’était il y a plus de 25 ans.
Un passé pour notre futur …

Au beau milieu de l’automne 1989, les regards sont tournés vers Berlin . (1).
Souvenons-nous 28 ans plus tôt, un mur avait été érigé en plein été (dans la nuit du 12 au 13 août 1961 - http://www.berliner-mauer-gedenkstaette.de/fr/index.html afin de sceller cette
incapacité à collaborer entre nations et afin de freiner l’exode du peuple de l’Est vers l’Ouest : long de 43 kms, le mur coupait la ville de Berlin avec le reste de l’Allemagne voire l’Europe de l’Est avec l’Europe de l’Ouest, et plus encore une partie de l’Europe avec le reste du monde  (2). En 1949, on avait séparé l'Allemagne en deux : la République Fédérale Allemande et la République Democratique Allemande.

Aussi, en plein cœur de l’automne, au moment où la nature se fige et se meurt, le message semblait clair, les pierres d’un mur qui tombent : c’était l’annonce de la fin et la mort d’un système = théâtre de maintes divisions : politiques, économiques et idéologiques qui semblent devoir s’effondrer  (Conjonction Soleil/Mercure /Pluton + Mars en Scorpion = symbole d’une bonne dose de radioactivité afin de tout régénérer …). Un continent à la géométrie variable que des géographes antiques ont jadis appelé Europe (3), une Europe qui ne cessera au fil du temps de souffrir, de ne pas vivre ce vers quoi, elle semble le plus aspiré = l’unité totale, ce mélange de peuples, de races, de langues contrastées, de savoirs, de pensées, d’idées et des valeurs sans cesse en mouvement et en confrontation  (Jupiter Chiron trigone Mercure Soleil : lien évident avec la connaissance, le savoir et la culture en général).

Cela pourrait paraître simple et pourtant …
Le passé est là, théâtre des erreurs et des transformations possibles.
Concrètement, les pays de l’Ouest sont en plein renouveau en développant les valeurs de l’individu (le côté Saturne Uranus en Capricorne) et l’Est se bat avec les valeurs du collectif (le cycle Saturne Neptune en Capricorne également) : invitation à se concentrer sur la perception d’un nouvel idéal en régénérant la foi par la connaissance (Mercure conjoint Pluton trigone Jupiter). Repenser les valeurs universelles tel que la liberté, l’égalité (sextil Mars Vénus conjoint Uranus, Neptune, Saturne) afin de s’ouvrir à des valeurs d’espérance comme la Fraternité (Nœud Nord Verseau en maison 9 : renouer avec cet idéal de vivre ensemble).
L’Europe se déshabille (Vénus sextil Mars Lune noire) et se cherche une issue : créer ensemble ou détruire, "un pour tous ou tous pour un" ??

Un mur ? C’était l’empreinte d’une division et la marque de la pire des dualités : empêcher les Hommes d’aller plus loin dans le reniement et la destruction d’eux-mêmes par incapacité à s’ouvrir à l’autre, par inaptitude à collaborer (Mars Pluton Lune noire en Scorpion en maison 5 : on détruit tout  potentiel de régénération + impossibilité de féconder quoique ce soit, problème de maternité à repenser) (4).

Surnommé « rideau de fer », ou « rempart de protection anti-impérialisme », c’est autant la marque d’un extrémisme que le symbole de gigantesques peurs et insécurités  invités à se débloquer (Stellium en Capricorne : briser la glace … et les conventions, voir la carte du tarot de Marseille : l'Hermitte ). On a du mal à se comprendre, (absence de planètes en air + axe Gémeaux Sagittaire intercepté, nœud sud en maison 3 : superficialité et instabilité mentale), à se voir tel qu’on est réellement,  on a des difficultés à se remettre en question face aux autres (absence de carrés), à ressentir avec discernement (une Lune en Poisson, inaspectée)  sans se perdre dans autrui et sans rejeter l’autre (beaucoup d’eau dans le thème, 6 planètes : tendance à la noyade émotionnelle) générant des blocages sentimentaux. On tourne alors en rond et on se coupe de ses inspirations (Milieu de Ciel en Poisson, absence de planètes en feu), et au final, le féminin s’étiole et se durcit : on se sépare au lieu de se réunir puis on détruit, et on continue à combler ses vides. La pensée se refroidit ou s’éteint, le sentiment quémande à l’extérieur ou s’étale, la volonté s’éparpille ou s’immobilise (une seule planète dans le mode mutable montre la difficulté à changer de repères, à aimer le mouvement, le changement, à s’adapter, à s’ouvrir à la notion d’idéal).
Aussi, détruire pour mieux reconstruire ?
Laisser mourir jusque la racine et accepter un temps soit peu, ce vide et la peur d’un futur qui ne pourra plus s’appuyer sur des conceptions et des structures du passé (amas planétaire en Scorpion dont la lune noire). Respirer en tirant des leçons de ce passé (Saturne en Capricorne sextil Soleil Mercure)et en prenant conscience d’une forme de responsabilité qui tient compte du point de vue des autres (4 planètes en Capricorne et en maison 7 : on se responsabilise par rapport aux autres) : l’Est s’ouvre mais s’écroule face à l’Ouest pas encore tout à fait prête à accueillir ce nouveau point de vue (Nœud Sud en Lion : trop sur ses gardes, autoprotection, égocentrisme, manque d’intérêt pour autrui, on met en avant une fausse lumière). Accepter de se « voir » sans se voiler la face tout en résistant à une pensée morte générant de la superficialité, de l’orgueil, du rejet du point de vue de l’autre, accepter d’approfondir toute situation, rester concentré et fidèle (Saturne Vénus sextil Mercure : on prend conscience dans son coeur), développer le discernement et transformer une forme d'instabilité et d'insécurité relationnelle due à une conception morte et matérialiste, désespérante et déterministe (5).

Mettre tout à plat demande donc un profond basculement … dans le coeur (La Lune incite à éviter « de planer » mais à « ressentir » et Vénus semble très solide et stable en Capricorne : lutte difficile pour harmoniser la réalité et l'idéal). En restant concentrer afin de redynamiser la volonté et les forces de vie, on accepte le principe de maternité et de fécondité (maison 5 en Scorpion).

A Berlin, on est invité à se transformer pour renaître (Chiron en maison 1 : on part en quête de soi car on est stable et sécurisé sentimentalement. Le pouvoir de la personnalité deviendra limité, l'individualité cherchera à se révéler) (6). 
L’énergie est forte et incite à repréciser l’idéal : la sagesse venue de l'Est (Jupiter rétrograde en Cancer), l'idéal relationnel (opposition Jupiter à Vénus Saturne, stellium en maison 7 en Capricorne : l’individualité se développe grâce au partage avec autrui) : c'est l'explosion de tous les courants de pensée. Alors que les états donnaient cette impression d’être des groupements fermés … les dés ont été jetés. La création d’une unicité en Europe en passant par le cœur de Berlin, et par une multitude d’Etats, n’est toujours pas une mince affaire (découpage de la ville en 4 zones d’occupation après la guerre : russe, anglaise, américaine ... voir la conférence de Yalta à Postdam en 1945 "sans les français", aucune république en France entre la 3ème - 1870 & 1940 - et la 4ème - 1946 & 1958. Voir le travail de la Résistance française de juin 1940 à mai 1943)  …. L’Histoire de l’Allemagne a montré à quel point le pays tout entier était imprégné de valeurs spirituelles. Des valeurs comme pour montrer que l’extrême dualité dans lequel le pays était plongée, était le signe de possibles métamorphoses grâce à la maîtrise de sa très impressionnante volonté et de sa moralité (Mars et Pluton en Scorpion : tenir en respect le mal, le pouvoir et/ou l’inertie de la volonté).

Le jour du 9 novembre 1989 (il y a 27 ans (2)), les planètes dans le ciel se sont positivement associées afin d’assister à un évènement qui a bouleversé le monde. Une énergie d’intelligence, une recherche affective, une envie de communion, une ouverture sentimentale et spirituelle (sextil Vénus Saturne en maison 7 à Mars Pluton en Scorpion : grosses transformations relationnelles possibles), bien loin des théories et des concepts politiques et religieux, associées à une forte volonté ... nous ont percutées, bon gré, mal gré. 
L'Allemagne se réunifiera le 3 octobre 1990 ... il y a 26 ans.
L'Europe a depuis été découpée en parcelles  (la Yougoslavie, la Tchécoslovaquie ...). Des identités continuent à être massacrées ...
Depuis une dizaine d'années, la France vieillit l'Europe (explosion de ses régions !).
L'Allemagne tentera-t-elle de la rajeunir ?
A Berlin, on ne se justifie pas, on ne revendique pas ...

 "Ici à Berlin, on ne peut pas s'empêcher d'être conscient
que vous êtes le centre autour duquel tourne la roue de l'histoire....
S'il y a jamais un peuple qui devrait être constamment
sensible à son destin, ce devrait être le peuple de Berlin, Est et Ouest ».
Martin Luther King, Jr., leader du mouvement pour les droits civiques
des Afro-américains, en visite à Berlin en 1964.

Petit historique sur l’histoire de Berlin.

(2)   Des vies et des cycles … Saturne.
Le cycle de la construction du mur et de sa chute est intéressant puisqu’il correspond à un cycle de maturité. 1989 – 1961=28 ans : soit un cycle de Saturne relié à la responsabilité des leçons tirées. Bien situé dans le signe du Capricorne, entouré d’Uranus, Neptune et surtout de Vénus, des planètes situées dans la maison 7, qui montrent immanquablement un défi relié à la responsabilité relationnelle afin d’éviter tout compromis ou isolement.
Saturne est chez lui en Capricorne. Il est garant de notre verticalité (lucidité et sens du devoir ou froideur et stérilité). Il est en quelque sorte notre conscience et représente simplement le reflet de notre impuissance à renoncer aux vieux schémas dépassés …
Saturne conjoint Neptune ou Uranus ou le défi des cycles qui tente d’inaugurer le si douloureux combat entre l’individualité et le collectif.

A noter : le premier retour de Saturne en Capricorne de mi-décembre 2017 à décembre 2020.(cycle de 28 ans environ).
cycle de Saturne : 28 ans.
1933 - 28 ans = 1905 (la laïcité)
1933 + 28 ans = 1961
1961 + 28 ans = 1989
1989 + 28 ans = 2017

Attaque du JE SUIS en France avec les attentats EPIPHANIE dés janvier 2015 ....
le 15 mai 2018 : entrée d'URANUS en Taureau (précédent transit : entre 1935 et 1942).

Lire l’article intéressant …
Saturne transite actuellement le signe du Sagittaire (Septembre 2015 à décembre 2017). 
Dernier transit : novembre 1985 à février 1988.

 
(3) Le mythe d’Europe  : il raconte comment un Dieu en prenant l’apparence d’un Taureau, enleva une jeune fille, belle, vierge et issue d'une famille royale de Phénicie en Orient  pour l’emmener du côté occidental, sur une île … Ce Dieu, c’était Zeus en personne et la belle Dame se prénommait Europe .Et cette île, c’était la Crête, une île méditerranéenne rattachée à la Grèce, devenait le lieu symbolique d’une première rencontre entre l’Est et l’Ouest.



Lire l’article très intéressant sur le thème de naissance du 3ème Reich à Berlin en 1933.
On peut voir et ressentir les similitudes entre cette époque de montée de la haine des autres à celle d’aujourd’hui : Uranus en Bélier  - (2011 à 2019 - voir précédente période de 1927 à 1935), en T.Carré cardinal : l’explosion vers une fausse liberté, impatience pour agir, on entreprend sans cesse et sans limite, puissantes forces de vie mais à canaliser impérativement avec un travail de maîtrise, provocation, marginalité, revendications de la personnalité ou appel du coeur et de l'esprit. Lune noire en
Gémeaux : la pensée duelle ou séparatiste, le manque de profondeur et la superficialité, carré à Neptune, Mars, Jupiter en Vierge, trois planètes rétrogrades : inclure la connaissance (la foi, le service) dans son coeur.
Soleil Verseau, ascendant Taureau avec Chiron : des signes fixes incitant à exploser la possessivité vers plus de liberté et d'amour. Prendre le temps et générer sa propre énergie (trigone ascendant aux planètes en Vierge) afin de manifester le bien (trigone Chiron à Mars et Jupiter rétrogrades) : on cherche à servir, défi de trouver sa place dans la communauté. Tout va de plus en plus vite ...

(5) Le passage de Pluton en Sagittaire de 1996 à 2008, représentait une ultime et indéniable période riche en connaissance, en savoir, en cultures étrangères, en voyages lointains. L’esprit peut aborder le monde en explorant les différences et tous les points de vue. Les frontières explosent au niveau mental, les champs de conscience s’élargissent. Une longue période de retournement (axe Gémeaux Sagittaire géré par Mercure et Jupiter) au niveau de la pensée, aura permis ou pas, de retrouver un idéal moral afin de résister au matérialisme. Période qui incitait à transformer toutes les croyances et les systèmes de pensée (le mal : la pensée morte, molle, inerte, matérialiste).
Le passage en amont de Pluton en Scorpion (1984 à 1995) , nous aura fait vivre des remises en question tant physiques que matérielles (travail de conscience et de transformation de nos instincts).
Le 11 septembre 2001 : les résistances se sont levées face à l’inconnu (opposition de Saturne en Gémeaux à Pluton en Sagittaire, axe de mouvement, d’apprentissage et d’enseignement). Un grand brassage des idées commence à se faire sentir. Il oblige à une transformation des esprits qui invite à repenser les modes de structures conventionnels. C’est un véritable choc des mentalités (Lune noire en Poisson …) et le début de l'approche et de la quête spirituelles.
Pour enrichir son point de vue sur Pluton, consulter un des livrets de Jacqueline Boilot :
  
(6)    La ville de Berlin est née le 28 octobre 1237 au début de l’automne.