lundi 15 octobre 2012

P comme Pardon ...


Far away ou les soldats de l’espoir (1)


Une tranche de l’histoire meurtrière du 20ème siècle : période de la seconde guerre mondiale.
Pour ceux qui souhaitent pardonner, le temps d’un film … pour les alchimistes

« Normandie, juin 1944. Dans les rangs de l’armée allemande, les Alliés découvrent deux soldats venus de l’autre bout du monde. Faits prisonniers par les Soviétiques puis les Allemands, ils ont combattu dans trois armées, et traversé plus de 12 000 km à travers la Seconde Guerre mondiale. Leur exploit est resté inconnu jusqu’à ce jour… ».

A la source - un coréen et un japonais.
L’histoire - une passion commune : la course de marathon puis une passion destructrice : l’époque révélatrice du sentiment d’insécurité et des crises identitaires, source de bien des violences et des conflits qui n'en finissent pas …

L’épilogue :
"L’erreur est humaine, le pardon divin  » Alexander Pope.
« Afin que le Soleil ne se couche pas sur votre colère »  » Saint Paul.

« Pardonne toujours à tes ennemis, 
Il n'est rien qui puisse les contrarier autant »
Oscar Wilde

(1) Film d’un Coréen du Sud Kang Je-gyu, sorti en 2011. Film qui ne connaîtra pas le grand écran avec, dans les rôles des deux soldats, Dong-Kun Jang (rôle du coréen) et Jô Odagiri (rôle du japonais).

Film centenaire … En 2010, la Corée commémore le centenaire de «l'humiliation nationale» : signature illégale d’un traité notifiant l'annexion de la Corée par le Japon impérial. Ce jour sera appelé en Corée « le jour de la honte nationale » (le 29 août 1910). Des excuses officielles japonaises seront présentées à la Corée le 10 août 2010. La Corée du Sud est indépendante depuis 1945 …

Des livres = 
  "Le pardon, une dimension occulte" de Sergueï O. Prokofieff.

On voit aujourd’hui la volonté de réconciliation gagner du terrain jusque dans la vie internationale, en
même temps que s’exprime le besoin de lutter contre l’oubli et d’éviter un exercice anarchique du pardon. Cet ouvrage tente de donner une assise solide à une réelle connaissance des forces morales et spirituelles en cause à travers sept cas exemplaires puisés à des sources aussi diverses que l’Allemagne nazie, la Russie des tsars et même la vie de Rudolf Steiner, et révèle la dimension ésotérique de tout acte authentique de pardon".



« L’Explorateur de l’Au-delà » de Pierre Jovanovic et Anne Marie Bruyant (Editions du Livre)

« C'est vraiment la vie que l'on mène sur Terre qui construit le lieu où l'on résidera dans le monde de l'Esprit."
Témoignage unique sur les étapes de l’entre deux vies = connaissance, amélioration de soi, évolution, raconté avec une simplicité toute aussi naturelle que spirituelle = respect, fraternité, justice, repentir, ponctuant "naturellement" un parcours céleste qui donne froid ou chaud dans le dos … Une incitation à parcourir sa vie terrestre sous un angle on ne peut plus morale ou pas !

"Il était une fois un récit datant de 1894 d’un italien noble et aristocrate, Franchezzo rempli d'orgueil durant sa vie terrestre, et qui tombe amoureux d'une jeune femme saine de coeur et d'esprit, juste avant de mourir.Il se retrouve alors dans un noir obscur, le noir de son propre aveuglement et de sa propre bassesse spirituelle …"
 


Une musique :
« People help the people » - Album Birdy
A découvrir … la Voix d’une jeune chanteuse britannique Jasmine Van den Bogaerde (née en 1996) connue sous le nom de BIRDY = http://www.youtube.com/watch?v=OmLNs6zQIHo.



Un film :

« Departure »  film japonais Yojiro Takita sorti en juin 2009.

Quand le Pays du soleil levant donne aux sociétés occidentales, une "leçon d’aides au départ" : noble, émouvant, attachant, plein d’humour, délicat, cérémonieux …