vendredi 21 décembre 2012

Apocalypse d'Hiver ...

Pour approfondir la situation du moment en ce début d’année 2015, alors que nous amorçons la fin de la période des sept carrés cardinaux (de juin 2012 à mars 2015)*, je vous invite à lire le point de vue de Fanchon Pradalier-Roy, astrologue, auteure, conférencière, chercheuse …


« Se peut-il qu’une guerre beaucoup plus invisible mais à l’issue tout aussi incertaine et capitale soit
en cours ? Mais de quelle nature est-elle ? … C’est bien une deuxième onde de choc qui touche le monde entier : cette fois, elle part de la France et plus justement de son cœur, Paris … »

« Du 11 septembre à Je suis Charlie » ...
http://fanchonpradalieroy.fr/front/accueil.php?c=3&a=24&ta=2#114

*Les sept carrés cardinaux (remises en question profondes et radicales sur nos manières de penser/lâcher le mental et les interprétations - d’aimer/de ressentir/lâcher l'émotionnel - d’agir/de manifester - ponctuées par un cheminement en sept étapes, début le 24 juin 2012 et fin le 17 mars 2015) = un parcours initiatique situé au centre/au coeur de deux boucles de Vénus.
La première boucle se situait entre juin 2004 et juin 2012.
La seconde boucle a débuté fin décembre 2013/début janvier 2014. La fin est prévue fin décembre 2021/début janvier 2022.
Un cycle d’une durée de 8 années, ponctué par 5 rendez-vous ou 5 conjonctions Vénus /Terre/Soleil qui ont lieu à peu près tous les 584 jours. L’Etre Humain a alors la possibilité, durant ces conjonctions de 40 jours, de « rétrograder » son sentiment, de "l'intérioriser", en lui donnant de la valeur !!


« Il ne faudra pas attendre longtemps après l’an 2000 pour que l’humanité ait à vivre des choses fort étranges qui se préparent déjà lentement.
La plus grande partie de l’humanité sera sous l’influence de l’ouest.Les prémices idéalistes que nous percevons déjà sont bien sympathiques en comparaison de ce qui vient.On verra apparaître, venant d’Amérique, une sorte d’interdiction de penser, non pas directe mais indirecte ; une loi qui aura pour but de réprimer tout penser individuel.
On assistera à une oppression généralisée de la pensée dans le monde.Et c’est dans cette perspective qu’il faut travailler grâce à la science de l’esprit.Il faut que l’apport des découvertes soit tel – et il le sera – qu’un contrepoids suffisant puisse être introduit dans l’évolution du monde… ».

Rudolf Steiner (1916).


« Je rêvais d’un autre monde … 
Ou la terre serait ronde …
Ou la lune serait blonde …
Et la vie serait féconde »
Groupe Téléphone  

La date du 21 décembre 2012 semble remuer ciel et terre : fin du monde … fin des temps ? Bon filon ou faux business ? Interpellés voire bousculés sommes-nous ? Les esprits s’éveillent ou s’endorment, nourris de petit choc ou de gros drame ? En tout cas, repères qui sautent … entretenant des questions restées sous le feu d’un feuilleton à rebondissements apocalyptiques version jugement dernier ??  Dépêche-toi de vivre … ou de partir, c’est selon … il est plus de minuit et quelques minutes bien entamées, il est temps de vous partager une version courte et synthétique de mon cosmos intérieur car ...
"Il y a un temps pour tout et chaque chose a en son heure sous le ciel … Il est un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour déraciner" ... ainsi soit-il !

21 décembre 2012 : date théorique qui clôture la période régénératrice de l’automne impulsant la profondeur et le détachement de l’hiver … Aussi, cette date s’avère dans la pratique, beaucoup plus complexe qu’une simple fin et début de nouvelle saison, semblant clôturer une période beaucoup plus vaste : 1988/1989 et l’ouverture Est Ouest, nouveau millénaire, 11 septembre 2001, juin 2004 et 2012 (boucle de Vénus) … puis intégration de l’entrée des planètes lentes dites collectives dans des nouveaux signes (Pluton en Capricorne, Neptune en  Poissons, Uranus en Bélier)  : signe de l’impulsion d’une nouvelle énergie au niveau universel miroir d’une ultime mise au point individuelle. Une mutation profonde et inévitable de tout ce qui constituait la base de nos êtres et de nos sociétés, est belle et bien en marche …

Soleil conjoint Pluton, Nœud Nord en Scorpion, Saturne en Scorpion, T-Carré Neptune, enclume, carré Uranus Pluton (voir ce qui s'est passé dans nos vies il y a 18 ans ...)

Aussi, tout système bancal du passé qui se révèle être construit sur du sable (institutions/groupements/relations …), ne pourra dorénavant fonctionner … face aux incertitudes et instabilités éventuelles, il ne sert plus à rien de protester ou de se plaindre : tout système sera un jour ou l’autre, invité à se désintégrer … il devient donc inutile de continuer à perdre son temps à colmater des fissures, des carences, des fragilités à l’aide de tactiques diverses et variées ou de mesures bancales voire obsolètes … Pour faire mourir, il faut aller à la racine de la cause : l’axe des nœuds en Taureau Scorpion pendant deux années + une configuration Radeau, invitent au nettoyage à grandes eaux (modèle Bol à la base …) : lâcher ce qui entrave notre évolution pour investir et s’investir autrement ! 

Le but : revigorer notre espace personnel afin de le relier au collectif en prenant pleinement conscience de soi afin de parvenir à servir un idéal … mais nourri de sa propre foi afin de sortir de toute forme de conscience collective/influences extérieures … heureusement alimenté par un formidable élan d’impulsion, d’optimisme, de foi, d’idéal …

Le Bol tend vers une Locomotive  + Soleil Pluton sextil Saturne et Neptune/Chiron + Carré Neptune Jupiter : la foi bien malmenée est remise en question + Jupiter rétrograde - Jupiter et Lune Noire dans une configuration boomerang et focus d'un Doigt de Dieu  : clé du noeud du problème : résolver les problèmes individuels permettra d'impulser de"nouvelles" libertés relationnellesaxe mutable bien habité et générateur de nouvelles idées : Jupiter sextil Uranus Lune. 

Aussi, nos actes peuvent paraître insécurisés ? Invités sont-ils à se nourrir de plus de réflexion :  s’alléger de quelque chose de lourd pour faire place à quelque chose de naturellement plus léger : digérer le passé afin d’être au clair avec son Présent … et « réveillonner » son Futur ...

Des carrés dans les signes cardinaux reliés à la volonté + un Mars inaspecté en Capricorne très insécurisant - Le presque Trigone Saturne en Scorpion et Neptune Chiron en Poisson - Jupiter rétrograde tout janvier invite à "rétrograder" son idéal, à le trouver voire le retrouver, c'est aussi un signe de lien spirituel avec soi-même afin d'accéder à une réelle connaissance/communication et lucidité envers soi-même et donc, envers son Prochain – configuration Radeau formée jusque la fin du Printemps : concilier nettoyage et idéal avec réalité ...

 Un Trio Apocalyptique … possible …
Car il était une fois Alice au Pays des Merveilles … 
Cela tombe bien : trois nuits après la journée apocalyptique qui clôt le passé, c’est Noël, le 25 décembre : signe d’une (re)naissance symbolique où le cosmos a pour habitude de déverser sur la terre des effluves de renouveau. Période sacrée dans le calendrier : une naissance synonyme de réceptivité et d'émerveillement … A Noël, le Ciel est bas et la Terre repliée sur elle-même, semble bien intériorisée : période idéale et propice à se mettre dans une sorte de cocon afin de vivre cette période à la couleur passé/présent/futur déstabilisante … le plus sereinement et équilibrante possible …

Un appel intérieur grâce à un atout précieux : Mercure Vénus Trigone Uranus Lune en signe de feu, source d'élévation intérieure, d’inspiration et d’espérance ... opposée à Jupiter générant une nouvelle vitalité propre aux signes mutables : s’ouvrir à la nouveauté, adaptation, flexibilité, vitalité, renouveau ... 

 Puisque 
"Nous ne sommes pas des êtres humains en recherche d’expériences spirituelles, 
nous sommes des êtres spirituels vivant l’expérience humaine » 
nous disait Pierre Teilhard de Chardin.

Aussi, dans le calendrier, Noël est une période charnière propulsée par le Solstice d’hiver (ce vendredi 21 décembre à 12 h 11, heure française), marque d’un point tournant entre la nuit la plus longue et le
jour le plus court de l’année … marque aussi d'une nouvelle respiration de la Terre … Même si nous ne sommes pas très doués pour prendre soin d’Elle, l’Apocalypse du moment fait plus que nous inviter promptement à nous rattraper sérieusement avec les cycles et les rythmes de la vie … 

Le mythe de l'Apocalypse est tenace ..
Certaines traditions de l'Apocalypse ont eu pour habitude de mentionner des dates charnières. Les calendriers d'Amérique du Sud, Maya entre autres, laissent entendre une fin ... entraînant tout un cortège de peurs et de croyances ... Dans nos contrées occidentales, ce sont ces mêmes croyances (que nous avons nous-mêmes générer !) qu'il faut faire sauter ..



Car dans Apocalypse = il y a, dévoilement, révélation et donc quête du Futur … Celle-ci peut être productive et créative, afin de parvenir à contrarier toute forme d’excès : préjugés, ignorance, maladie … voire les éléments sombres de notre nature qui opposent l’homme à l’homme et derrière, les nations aux autres nations …Aussi s’étale devant nous un formidable défi afin de rendre ce monde bien meilleur qu’il n’a été: l’observation des évènements des deux derniers siècles est un atout précieux …Fort de cette connaissance du meilleur comme du pire  ... maintenant ... c’est à chacun d’imaginer l’avenir !

« L’art du progrès consiste à préserver l’ordre
dans le changement et le changement dans l’ordre ».
Alfred Whitehead, philosophe du 20ème siècle.



Autre point de vue à consulter d’une autre passionnée des Etoiles : Claire- Véronique Schmitt  sur son site astrologique : Sélénia (rubrique astrologie évènementielle, article "Fin du calendrier Maya") http://www.selenia.ch/astrologieevenem/index.html



Clin d’œil au Groupe Téléphone, pionnier du Rock en France, artistes singuliers et complets,
une énergie toujours vivante et d’actualité !
« Un autre monde » sera leur dernier album en 1984 …

Et pour finir, se faire bercer par
ADELE prêtant sa voix au film Skyfall