dimanche 5 avril 2015

F comme fidélité ...



C’est quoi la fidélité ? …
« Il y a deux réponses à cette question, souffle le vent à mon oreille.
Comme à toutes les questions.
Celle du savant et celle du poète.
Celle du savant ? Celle du poète ? Qu’est-ce que … 
Chut … ».
* et approfondie !


Puisque la réalité nous terrorise.
Nous vivons dans un monde si dangereux où l’homme est devenu son premier danger …

Qu’est-ce que la fidélité ?
« Du latin fidelitas, de fides, foi
Qualité de quelqu’un qui est dévoué, attaché, constant à ce qui vit, bouge, anime les sentiments qui vivent dans le cœur ...".

La fidélité à soi-même est la plus belle récompense que l’on puisse s’offrir. C’est noble et gratuit. C’est une question de confiance et de construction relationnelle que l’on acquiert au fil de sa vie et de ses confrontations.
Relation à soi. Relation aux autres. Relation à son humanité.
Une vie sans fidélité est une vie manquée.

Revenir à la source. Retrouver ses origines terrestres et célestes, ses racines, pour basculer loin dans son futur.
Nous vivons l’Ere du choix : choix de se révéler, choix de se renier.
Chaque moment de sa vie offre cette opportunité … choisir entre l’ombre et la lumière, choisir de créer, choisir de détruire.
Car « Résister, c’est créer » (Stéphane Hessel).
Ou créer, c'est résister. 
Et ne pas prendre de décision sur un coup de tête.

D’où l’art de bien choisir ses fidélités.
D’où l’art de faire l’effort de voir loin, très loin grâce à ses origines et à son passé. C’est beaucoup mieux que d’aller nulle part avec tout le monde.
Aussi, « Demandez et il vous sera donné » (Evangile de Matthieu - le Grand et le Petit ... situation d'urgence !)
A l'origine de toute forme de fidélité se trouve l'engagement.

Et enfin, opter pour la fidélité à l’Amour,
La haine, l'indifférence, la duplicité sont bien trop pénibles à supporter.

Encore faut-il savoir ce qu’est l’Amour.
Chut …
Et approfondie !




« Ce qui fait la valeur d’un homme, ce n’est pas la Vérité qu’il possède,
Mais l’effort sincère qu’il a déployé pour parvenir derrière la vérité.
Car ses forces ne grandissent pas par la possession de la vérité,
Mais  par la recherche constante de la vérité. La possession rend inerte, paresseux, fier ».
Gotthold Ephraim Lessing, écrivain, critique et dramaturge allemand (1729 – 1781).

« L'absurde naît de la confrontation de l'appel humain
avec le silence déraisonnable du monde."
Albert Camus, écrivain et philosophe français (1913 – 1960).

  • Pour creuser le sujet
Ecoutons une jolie voix soul  : Selah Sue, artiste belge née en 1989.


Pour en savoir un peu plus sur son talent réunificateur
Encore une bonne histoire belge !!




Misère spirituelle ... misère sentimentale ... misère sexuelle ??
Histoire de "triarticulation du sentiment" ou trois étapes/manières de transformer son sentiment (1) !
Elle est pas belle la Vie ??



"Fumer le cigare, c'est comme tomber amoureux. D'abord, on est attiré par la forme; on reste pour sa saveur, et on doit toujours se souvenir de ne jamais, jamais laisser la flamme s'éteindre."

Sir Winston Leonard Spencer-Churchill, homme d'État britannique (1874 - 1965).



*inspiré du roman « Le Pacte des Marchombres » de Pierre Bottero aux Editions Rageot.
(1) *La conception de la notion de triarticulation sociale de la vie culturelle, juridique et économique a été inaugurée par Rudolf Steiner. Il développe cette idée pour la première fois dans les fondements de la question sociale, en pleine révolution allemande (1919).
« Jamais le premier soir » est une comédie française coécrite et réalisée par Mélissa Drigeard, sortie en 2014. Avec Julie Ferrier, Mélanie Doutey, Alexandra Lamy, superbes interprétations. A développer pour "aboutir" ...